Manuel Pratt

Manuel PRATT

AVIGNON 2008

Les Spectacles

La Cie Manuel Pratt

Presse

Photos

Liens

Avignon 2003

Avignon 2004

Avignon 2005

Avignon 2006

Avignon 2007

 

CIE MANUEL PRATT AVIGNON OFF 2006

Cinq spectacles en Avignon:

La Tâche d'Encre 11h00 "Adolph et Ruth" - Création -

La Tâche d'Encre jour pair 22h00 "Le Ticket"

La Tâche d'Encre jour impair 22h00 "Testament Provisoire" - Création -

Le Thaly Théâtre 17h30 "Accord Parental Souhaitable" par Isa Déon - Création -

Salle Roquille 16h00 "La Boue" par Corine Casabo - Création -

La Compagnie Manuel PRATT est heureuse de vous accueillir pour l’un de ses spectacles en ce Festival d’Avignon 2006.

Nous continuons à être présents sur le festival cette année encore et ce sans subvention ni aucune aide financière quelconque, grâce à l’argent de nos cachets d’intermittents, produits de nos tournées durant le reste de l’année ainsi que nos économies personnelles.

Notre but et notre seul désir : la création et le partage.

Nous ne rentrons pas dans le jeu de cette guerre de pouvoir, de cartes et d’organismes qui dépensent leurs énergies pour savoir qui aura la plus grande part du gâteau que représentent les inscriptions des compagnies sur un programme ainsi que vos adhésions.
Nous savons que dans cette lutte stupide, l’Art n’a pas sa place, seul le gain compte.
Nous sommes conscients que cette fois ci, le public est réellement « pris en otage ».
Expression que l’on nous jetait au visage, à nous, compagnie gréviste en 2003, grévistes pour avertir le public des difficultés et de la précarité de notre profession.


Grévistes la mort dans l’âme.

« Prise d’otage », expression crachée par ceux qui actuellement déchirent le Festival en le morcelant en clans et en méprisant un public qui se fiche complètement, et à raison, des luttes intestines financières.

Nous nous produisons dans des théâtres où les tarifs de locations restent abordables et ne frisent pas l’indécence, et nous tenons particulièrement à remercier :

La direction de La Tache d’Encre, lieu qui nous laisse à disposition la salle pour nos répétitions durant l’année,

La direction du « Thalie Théâtre », qui co-produit le spectacle d’Isa Déon ainsi que tous les autres spectacles proposés dans ce lieu ; démarche de mécène et de confiance, exceptionnellement rare sur le Festival, tant il est vrai que l’exploitation des compagnies rime avec profit. (no comment… les énergies ne sont pas les mêmes),

La directrice de la Salle Roquille qui préfère louer sa salle à peu de compagnies, ne découpant pas 24 heures en créneaux insensés mais laisse à Corine Casabo une disponibilité horaire immense qui lui permet de préparer son spectacle et surtout d’accueillir son public avant et après la représentation.

Constat terrifiant d’une réalité d’où découle une profonde tristesse : dans une époque socialement perturbée, le spectacle vivant en crise, les comédiens devenus une espèce en voie de disparition, l’avidité d’une minorité finira par tuer vraiment le Festival.

D’ici là, réjouissons nous de nous retrouver et BON SPECTACLE !!!!